Installation d'une plateforme logistique pour un "géant du e-commerce" à Sens, ce que l'on sait.

Nous avons pu mettre au jour un projet mené dans l’ombre, comme c’est souvent le cas pour ce genre d’entreprises qui redoutent les oppositions citoyennes : l’installation à Sens d’une plateforme logistique pour un mystérieux géant du e-commerce par la société Panhard.


Une étrange délibération en conseil municipal sur un chemin rural qu’il fallait vendre au groupe Panhard à l’orée des Vauguilettes nous a mis la puce à l’oreille en août. Nous avons demandé d’accéder à l’ensemble des documents à la majorité, puis saisi Commission d’Accès aux Documents Administratifs devant le manque de réponse.

En enquêtant un peu, nous avons fini par comprendre que cette histoire de chemin rural n’était que le premier pas vers l’implantation d’une immense « plateforme logistique pour un géant du e-commerce », sur 40ha de terres agricoles.


Nous avons donc posé la question au conseil municipal du 23 novembre, voici le texte intégral de cette intervention :


« Nous avons pris connaissance ces dernières semaines d’un projet d’installation d’une plateforme logistique pour « un géant du e-commerce » sur 40ha de terres agricoles par le groupe Panhard. Nous estimons qu’il y a bien trop peu d’informations publiques sur ce projet, car il nous a été quasiment impossible malgré nos sollicitations nombreuses aussi bien de la mairie, de l’agglomération, ou de la préfecture d’obtenir quelque document que ce soit nous permettant d’en savoir plus. Pour nous, sur la base des éléments dont nous avons pu prendre connaissance, il s’agit d’un projet délétère et néfaste à tous points de vue : environnemental, social, patrimonial, économique.
  • Sur 40ha de terres agricoles en extension de la zone des Vauguilettes, cette plateforme logistique pour un « géant e-commerce » entraînera : Une artificialisation des sols massive, à l’opposé de toutes les préconisations

  • La destruction du patrimoine naturel et rural sénonais, dans la lignée des ravages déjà commis avec l’extension de la lèpre des zones commerciales et d’activité, alors même que des zones existantes périclitent

  • Un nouveau recul de l’activité agricole alors que nous sommes dans une vallée très favorable à la culture, et que c’est par cela que nous pouvons être attractifs, avec un projet global de préservation et de développement des zones rurales et naturelles. Oui, nous l’affirmons, L’attractivité de notre ville elle est plutôt endommagée qu’améliorée par ce genre de projet

  • Une augmentation terrible du trafic routier (Plus de 800 mouvements quotidiens Poids lourds, et plus de 1500 mouvements de « Véhicules légers », c’est-à-dire de grosses camionnettes)

  • De nouveaux coûts de voirie et de réseaux récurrents pour la collectivité, qui devront être assumés quel que soit le destin de ce projet

  • Une destruction nette d’emplois notable (1 emploi créé par ces « géants du e-commerce », c’est 2,5 emploi détruits dans les petits commerces locaux, et ce sera plus encore avec la robotisation déjà bien avancée et qu’ils ont prévu d’accélérer). Les emplois créés sont des contrats d’intérim, mal payés, pour un travail précaire dans des conditions très dures.

Nos questions :
  • Nous souhaitons que plus d’informations soit données en transparence sur ce projet, a minima dans le cadre de la commission environnement, avec notamment de la visibilité sur le planning de ce projet et ses différentes phases, une véritable étude publique sur au moins 2 mois nous parait s’imposer.

  • Il semblerait qu’un accord de confidentialité ait été signé par la mairie de Sens : trouvez-vous cela normal et conforme au besoin de transparence démocratique ?

  • En tant qu’élus, nous ne devrions pas être exclus du fait de cet accord, quitte à le signer nous-mêmes, nous devrions pouvoir accéder au dossier, nous sommes après tout membres du conseil municipal de plein droit.

  • De quels avantages fiscaux bénéficierait ce « géant » en s’installant à cet endroit, quels bénéfices attendus en termes d’impôts locaux pour la mairie (au regard des investissements initiaux et des coûts récurrents d’entretien des infrastructures). Nous aimerions pouvoir comparer à l’échelle avec un commerce « type » de notre ville, en termes d’imposition au m².

C’est pour changer de politique, prendre réellement en compte l’urgence climatique notamment, que des Sénonaises et des Sénonais nombreux ont voté pour nous, nous permettant d’être élus. Ils l’ont fait alors même que tous les autres candidats affirmaient que nous n’avions « pas le monopole de l’écologie », que leurs propositions pour notre ville en ce domaine étaient au moins aussi fortes que les nôtres.
C’est le moment de le prouver : ce projet est indéfendable du point de vue écologique et social, refusez qu’il puisse se faire.

QUI SOMMES NOUS ?

Nous sommes des citoyennes et citoyens Sénonais désireux d'agir ici et maintenant pour que notre ville s'engage dans une politique écologique et solidaire, qui lui permettra enfin de réaliser son potentiel et de devenir une municipalité modèle, à l'heure où les risques environnementaux et sociaux sont plus élevés que jamais.

Nos 120 mesures pour Sens et le Sénonais

  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube

Notre charte

Abonnez-vous à notre liste de diffusion :