Interview France Bleu Auxerre GREEN'DEV et demande de référendum local

L'agglomération du grand sénonais et la municipalité de Sens poursuivent leur entreprise d'artificialisation et de destruction des terres agricoles.


Après Panhard, c'est le promoteur immobilier #Greendev qui entend faire de dizaines d'hectares de terres arables un entrepôt long de terrains de football pour y accueillir un projet logistique.


Considérant les instances communales et communautaires comme de simples chambres d'enregistrement. Marie-Louise Fort continue de fermer la porte à toute forme de débat en jouant la carte du mépris et de l'autoritarisme n'hésitant pas à empêcher l'expression des élus de Sens - Écologie et Solidarité soutenus par les organisations politiques La France insoumise Europe Écologie-Les Verts PCF - Parti Communiste Français.


Nous entendons les arguments économiques de la majorité communautaire portant ces projets notamment celui de l'emploi.

Nous réaffirmons que ce sont des emplois précaires, visant à disparaître rapidement au profit de la robotisation et qu'ils détruisent fois plus d'emplois notamment ceux des commerces de proximité.


Nous refusons la transformation de notre territoire en un gigantesque domaine de plateformes logistiques:

  • Qui priveront définitivement l'ensemble de la population de ressources agricoles , indispensables à une souveraineté alimentaire locale

  • Qui continueront à impacter notre environnement notamment la qualité de l'air , qui entraîne des dizaines de milliers de morts précoces chaque année et des maladies infantiles respiratoires et qui auront des répercussions sur les bassins hydriques.


Nous proposons pour notre part le développement de:

  • Une activité agricole pérenne, créatrice d'emplois stables dans le cadre d'un PAT (Projet alimentaire territorial) dont l'objectif est de relocaliser l'agriculture et l'alimentation en soutenant l'installation d'agriculteurs, les circuits courts ou les produits locaux dans les cantines.

  • Rénovation thermique des bâtiments

  • Transport publique.

  • L’économie circulaire.


Les choix sont politiques et idéologiques. Nous soutenons qu'il est possible de participer au développement économique créateur d'emplois tout en préservant l'environnement, la santé et en privilégiant le bien commun à des intérêts privés à court terme délétères.


"N'en déplaise à Madame Fort, vous ne nous imposerez ni le silence ni la résignation. Vous aurez le bruit et la détermination."


Alors que le programme municipal de Marie-Louise Fort ne mentionne pas une seule fois le mot "logistique".

Nous contestons le mandat donné à la majorité et réclamons:

  • Un référendum local, comme le permet le code des collectivités territoriales.


  • Interview radio: GREEN'DEV:


  • Lettre ouverte pour une demande de référendum local:

DEMANDE REFERENDUM LOCAL GREEN DEV
.pdf
Download PDF • 85KB